Halloween, la fête de tous les « saints »?

En France aussi, on perpétue, à l’image des anglo-saxons, une fête joyeuse, le jour d’Halloween. Certes,  l’origine et les symboles attachés à cette tradition disparaissent quelque peu derrière un folklore orchestré par les maîtres de la consommation. Nombreuses sont les maisons, où suivant la légende irlandaise,  on installe une citrouille creuse, avec une bougie allumée, censée guider les âmes perdues.

citrouille

 

Cette année, 2017 le terrorisme s’est manifesté à New York le jour d’Halloween; et, pour juguler l’impact de l’horreur, et aussi la peur de la mort, le Maire a autorisé les manifestations de rue prisées  par les new-yorkais. La foule joyeuse qui se presse le long de la 6e avenue, semble donner raison aux autorités. Parmi les personnes rencontrées, toutes approuvent le maintien de la manifestation. « De toute façon, on n’est plus en sécurité nulle part, ça peut arriver n’importe où », constate Harold, un Equatorien qui vit depuis douze ans dans la Grosse pomme, son masque de squelette remonté sur le sommet de la tête.

Ainsi se côtoient le rire et l’horreur, l’évocation de la mort y est présente d’une manière ou d’une autre : réelle, ou sanctifiée par le souvenir.

sorciere halloween

Les enfants ont ce talent de faire coexister dans leur imaginaire des versions très différentes de la mort. Leur imaginaire invite le fantastique, là où la raison n’est pas, l’intuition là où le connaissable se dérobe ***

Un enfant de de 4 ans 6 mois répond , au cours d’une interview sur sa compréhension de la mort :

MB ( 5ans)

« il avait les yeux fermés

  • Pourquoi ?
  • Parce qu’il est mort
  • Quelle est la différence entre dormir et mourir ?
  • Ils le mettent dans un cercueil. Ils mettent les mains comme ça quand quelqu’un est mort.
  • Que lui arrive-t-il dans le cercueil ?
  • Les vers le mangent. Ils font des trous dans le cercueil
  • Pourquoi les laisse-t-il manger ?
  • Il peut plus se lever parce qu’il a du sable sur lui.., il peut pas sortir du cercueil
  • S’il n’avait pas de sable sur lui ? pourrait-il se lever ?
  • Oui, s’il avait pas été poignardé. Il creuserait le sable avec ses mains. Ca montre qu’il veut toujours vivre

halloween chouette

un autre témoignage de YG 8 ans,

« – Les gens croient que les morts peuvent sentir les choses…

  • Et ce n’est pas vrai ?
  • Non ils peuvent pas sentir, comme quand on dort. Quand je dors, je ne sens rien, sauf quand je rêve
  • Est-ce qu’on rêve quand on est mort ?
  • Je ne crois pas. On rêve jamais quand on est mort. Des fois on a des images, mais pas comme dans les rêves »
halloween joyeux
***extrait de Thérapies existentielles I Yalom

lefebvremichele2@gmail.com

 

Publicités
Poster un commentaire ou un rétrolien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :