Tag Archives: argent et réalisation

Se réaliser et faire de l’argent ? (1)

La courte séquence humoristique néanmoins philosophique – concerne des travailleurs ( africains) scandalisés par le prix de vente des chaussures en crocodile dans une vitrine; celui qui pourrait être Laurel dit à Hardy son compère : allons donc chasser le crocodile, et notre fortune est faite! Ils apparaissent sur le fleuve et tuent leur premier crocodile ….

L’humour nous touche, parce que nous partageons culturellement les mêmes codes : qui d’entre nous n’a pas cédé à une idée qui semble faisable (facile) et s’est crashé en cours de route? N’est-ce pas ce qui arrive à la plupart de jeunes et aventureux entrepreneurs ? statistiquement la moitié survit à 5 ans d’exercice…  Qui n’a pas cédé à la tentation d’une « bonne affaire’ ( petite ou grande) et a déchanté à l’usage? On peut aussi se demander comment tant de gens rationnels et adultes éprouvés dans la vie, se font escroquer de nos jours via internet? Il y a l’histoire qu’on se raconte,  celles qu’on raconte aux autres (avouables) et la connaissance qu’on a des fourberies humaines. A commencer par notre relation à l’argent. C’est que l’argent recouvre des besoins à divers degrés, suivant notre extraction sociale d’origine, la façon dont nous avons appris là gérer le quotidien, à anticiper le futur, à la privation éventuelle, …. tout ce que véhicule notre histoire;  notre sentiment de sécurité y est vrillé, et encodé dans le système nerveux; et puisqu’il est question de survie, la question de l’argent est rarement traitée comme un concept extérieur à nous… Parler d’argent, équivaut à parler notre sécurité dans ce cas. A l’envers de la sécurité:confiance, existe la peur.

 

A la question :

« Pourquoi n’envisagez-vous pas de changer de job, d’affectation, d’orientation… ? »

voici une liste type des réponses obtenues

Laissez-vous recevoir les réponses et écoutez les peurs ( ce qu’entendent les recruteurs)

 

Je n’ai pas le temps d’y penser seulement

Je ne peux pas mettre la vie de mes enfants en jeu

Je n’ai pas les bons contacts

Je ne suis pas assez intelligent ( ou fort, ou compétent, ou diplômé ect..) ect..

Je n’ai pas les moyens de me planter

Je ne trouve personne qui puisse m’aider

Cela me mobiliserait du temps que je n’ai pas

Je ne peux pas prendre de risques, je suis attaché à ma maison, ma région….

Je crains la nouveauté : on sait ce qu’on perd, on ne sait pas ce qu’on gagne

Je suis trop vieux maintenant

Je suis trop…

Je ne suis pas assez… les deux facettes d’une même réalité : vous êtes enfermé dans une prison que vous avez fabriquée

Comment imaginer d’autres réponses « ouvertes » ?

Souhaitez-vous contribuer ?

vraiment apprécié